[Gifographie] Papy-boom et coût de la dépendance : quelles réponses technologiques au vieillissement de la population ?

À l’occasion du Salon des Seniors, qui se déroulera du 5 au 8 avril 2018 à Paris, nous avons créé une nouvelle “gifographie” qui aborde le sujet de la difficulté des seniors à faire face au coût de la dépendance ainsi que des solutions qui peuvent leur être apportées.

Le coût de la dépendance pour l’État Français

Alors qu’aujourd’hui la perte d’autonomie des seniors coûte 28 milliards d’euros à l’État, d’ici 40 ans cette dépense publique devrait dépasser les 50 milliards d’euros, soit 2,2% du PIB national. Cela s’explique par le vieillissement de la population et donc par l’augmentation concomitante du nombre de personnes dépendantes (multiplié par 2 sur la même période).

Quels choix s’offrent aux personnes dépendantes ?

Malgré un mieux vivre général de la population française (meilleures conditions de travail, accès au soin, découvertes médicales, connaissance des risques sur le tabac, etc.), la dépendance liée à l’âge reste un problème bien concret et actuel. Et pourtant, le coût moyen d’un établissement de santé à but lucratif reste élevé puisqu’il est estimé à 3270 €/mois. Soit presque trois fois plus que le montant de la pension moyenne que touchent les seniors français. Par conséquent, la solution pour accéder à ce genre d’établissement reste la vente des biens personnels de la personne âgée et par la même occasion, la vente de ses souvenirs.

C’est dans ce contexte que le maintien à domicile, déjà plébiscité par 9 Français sur 10, s’impose comme la seule solution financièrement abordable puisque les coûts qui lui sont liés sont, en moyenne, de 1070 €/mois.

Les objets connectés plébiscités pour favoriser le maintien à domicile

Bien que le maintien à domicile soit la solution la plus abordable, il n’en demeure pas moins qu’il nécessite d’être encadré. Les divers services à la personne, tout comme les nouvelles technologies et notamment les objets connectés permettent de faciliter le quotidien des seniors et de veiller à distance sur des personnes âgées en perte d’autonomie. En 2017, les objets connectés les plus sollicités par les seniors étaient :

  1. Les objets de téléassistance (87%)
  2. Les caméras de vidéosurveillance (82%)
  3. Les piluliers connectés (70%) 

Enregistrer

L’infographie complète est accessible ici

Retour au blog

Retrouvez-nous

  • facebook
  • twitter
  • youtube

Newsletter

Rubriques

Articles ♥