5 choses pour sécuriser la maison d’une personne âgée

A un âge avancé, une chute peut entraîner de graves conséquences. Un senior peut ainsi subir des traumatismes importants sur le plan physique mais également sur le plan psychologique. Selon les chiffres de Santé Publique France, les chutes causent plus de 9300 décès par an chez les personnes âgées plus de 65 ans, tandis que plus de 3 millions d’entre elles tombent chaque année. Selon la même étude, 80% des chutes des personnes âgées se passent à domicile, dues à l’aménagement inadapté de la maison. Ainsi, des solutions sont à mettre en place pour sécuriser au maximum la maison d’une personne âgée.

aménager logement senior

Aménager les lieux de passage

Il faut commencer par enlever les obstacles et dégager les passages pour que la personne âgée puisse circuler avec moins de risque de chute. C’est valable aussi bien dans l’entrée que dans les couloirs, les chambres ou les pièces de vie. A cet effet, il ne faut pas oublier de bien fixer les tapis avec un matériel antidérapant. En effet, sans cette précaution, ils peuvent glisser sur un parquet.

A tous les lieux de passages, une main courante ou une barre d’appui est toujours nécessaire pour faciliter les déplacements du senior. Il convient également d’éviter d’encombrer les pièces et les passages avec des meubles.

Revoir les revêtements des sols dans les salles d’eau et les toilettes

Les salles d’eau et les toilettes sont les pièces les plus dangereuses pour un senior. Il faut toujours prendre les précautions nécessaires pour éviter les chutes car le risque de glissade est omniprésent dans une pièce d’eau.

Pour éviter autant que possible les chutes des personnes âgées, il est prudent d’aménager les lieux en y ajoutant les équipements appropriés. Tout d’abord, il est nécessaire d’opter pour un revêtement antidérapant, et aussi étanche que possible. Il faut éviter le carrelage, non approprié pour les seniors. Il n’est pas superflu de réitérer la nécessité de la mise en place de barres d’appui, autant que nécessaire afin que le senior puisse avoir de l’appui quand il doit se lever après avoir été aux toilettes ou après avoir pris un bain.

Les baignoires à enjamber ne sont pas pratiques pour les seniors et les personnes à mobilité réduite c’est pourquoi une douche est à privilégier. A l’intérieur de la douche, comme à l’extérieur, il est également indispensable d’installer un tapis antidérapant. Comme équipements conformes à l’âge des seniors, il est même possible de songer à des sièges de bain pivotants ou des planches de baignoire afin de faciliter la toilette. C’est d’autant plus important quand le senior doit prendre en charge lui-même sa toilette.

Améliorer les installations électriques et l’éclairage

L’amélioration des installations électriques est un travail important s’il faut garder une personne âgée à domicile, avec ou sans assistance. L’obscurité, tout comme les lieux de passage mal éclairés sont une cause de chutes très fréquentes. Un éclairage puissant est essentiel étant donné que la visibilité est réduite pour la plupart des seniors. En outre, si possible, un système d’allumage automatique est préférable, surtout pour les personnes qui doivent se lever fréquemment la nuit. Le cas échéant, des interrupteurs et des va-et-vient avec voyant lumineux doivent être adoptés pour l’aider à repérer facilement les boutons.

La domotique permet l’amélioration du quotidien du senior en programmant le fonctionnement de son chauffage en fonction du temps. De même pour l’éclairage de la maison, de l’extérieur et de la fermeture automatique des volets. Ces équipements automatisés représentent des moyens pour aider les personnes âgées à affronter plus facilement la vie à domicile.

Optimiser les rangements et la place des meubles

Les chutes qui surviennent lors des activités quotidiennes des personnes âgées sont parfois liées à l’aménagement intérieur, surtout à cause d’un trébuchement sur un obstacle comme les pieds d’un meuble. En effet, la circulation dans les pièces doit être aisée et nous conseillons de privilégier l’installation d’un bloc-porte coulissant à la place d’une porte battante.

A propos des mobiliers, il faut qu’ils soient adaptés à la situation de la ou des personnes âgées qui habitent la maison. Par exemple, le lit et les assises doivent être ergonomiques et pratiques pour éviter les efforts pour se lever ou pour se coucher. Au cas où c’est impossible financièrement de remplacer les mobiliers, il existe des rehausseurs de meubles à glisser sous le mobilier pour avoir la hauteur appropriée et ainsi faciliter la vie du senior en mobilité réduite.

Pour les rangements, les meubles doivent être placés de manière à faciliter la circulation, et si possible évincer les tables et meubles bas au risque de constituer un obstacle lorsque la personne âgée se déplace.

Eviter les étages et escaliers

Les escaliers font partie des lieux de passage les plus dangereux pour les seniors. Il faut tout faire pour éviter qu’ils aient à les emprunter. Pour cela, la principale mesure à prendre est qu’ils déménagent dans un appartement ou une maison de plain-pied. La seconde possibilité est d’agencer un lieu de vie exclusivement de plain pied. Ainsi, beaucoup de seniors transforment leur garage en une chambre avec salle d’eau. Cependant, ce n’est pas toujours possible alors il faut faire quelques aménagements.

De ce fait, il faut prévenir les chutes en installant un revêtement antidérapant et des nez de marche les plus visibles possibles. Les escaliers doivent être munis d’une main-courante à titre de barre d’appui pour que l’habitant puisse toujours s’équilibrer avec les bras.

– – – – – – – – – – – – – –

Pour plus de sécurité et pour que les proches puissent agir dès le moindre incident, il est important de faire appel à un service de téléassistance qui permettra de prévenir les aidants et les secours si nécessaire.

Retrouvez-nous

  • facebook
  • twitter
  • youtube

Newsletter

Rubriques

Articles ♥