L’expérimentation des caméras Kiwatch pour le maintien à domicile est maintenant terminée.

Kiwatch et son partenaire Aladom, spécialiste dans la mise en relation des particuliers et professionnels du secteur des services à la personne, ont réalisé une expérimentation nationale et entièrement gratuite auprès des aidants et de leur proche en perte d’autonomie. Retrouvez tous les détails de cette expérimentation dans cet article. 

L’expérimentation est maintenant close. Découvrez tous les détails de  la solution de vidéobienveillance Kiwatch pour veiller sur une personne âgée vivant seule à son domicile.

Experimentation maintien à domicile

Pourquoi Kiwatch a lancé ce test grandeur nature ?

Donner de nouvelles clés à Kiwatch et son pôle R&D pour permettre le développement de services innovants, adaptés au maintien à domicile fut tout l’enjeu de cette grande expérimentation. Grâce à ces recherches et aux témoignages des expérimentateurs, Kiwatch travaille sur de nouvelles fonctionnalités pour répondre aux principales problématiques  des aidants ainsi qu’aux difficultés auxquelles font face les personnes âgées .

Quel a été le fonctionnement de cette expérimentation ?

Une fois l’inscription validée, Kiwatch a fait parvenir à l’aidant une caméra HD intérieure pour qu’il l’installe au domicile de l’aidé. Durant trois mois, il a pu ainsi tester gratuitement, avec son proche, le service de vidéobienveillance proposé par Kiwatch.

En contrepartie, l’aidant s’engageait à répondre à 3 questionnaires qui lui ont été envoyés au cours de l’expérimentation.

Pourquoi les aidants et aidés ont participé à cette aventure ?

Enregistrer

Participer à cette expérimentation permettait à l’aidant de bénéficier au quotidien d’un outil novateur permettant de prendre soin de son proche, cela durant trois mois et gratuitement.

Il pouvait ainsi veiller sur son proche à distance, de jour comme de nuit, le voir et l’entendre, être alerté en cas de détection d’absence de mouvement ou de détection de fumée à son domicile. Ce qui aide, entre autres, à prendre connaissance du passage des infirmiers ou autres professionnels de la santé (en les avertissants au préalable de la présence des caméras), à parler à son proche en cas de chute, etc.

Les expérimentateurs ont pu ainsi se faire leur propre avis, de façon concrète, sur la télé-surveillance et sur l’accompagnement que cela pouvait leur offrir dans le cadre du maintien à domicile.

Quel est le profil des participants ?

Pour être éligible, l’aidant devait:

  1. Être un aidant qui prend soin d’un proche âgé ou en perte d’autonomie.
  2. Habiter en France.
  3. Avoir le consentement de son proche pour participer à cette expérimentation.
  4. S’assurer que le domicile de son proche est équipé d’internet.
  5. Confirmer que son proche reste parfois seul à son domicile.

Cette expérimentation est maintenant terminée. Si vous le souhaitez, vous pouvez découvrir notre offre de vidéobienveillance pour faciliter le maintien à domicile.

Retour au blog

Retrouvez-nous

  • facebook
  • twitter
  • youtube

Newsletter

Rubriques

Articles ♥