Suivre ses progressions en sport, relever son rythme cardiaque, se cultiver, aller regarder ce qui se passe sur la plage,… Internet est partout et sert l’homme quotidiennement pour son travail, ses loisirs et même sa santé.

Avec le développement de l’ADSL et la montée en puissance de la mobilité, internet est aussi rentré au cœur des problématiques de sécurité domestique.

Laisser un œil chez soi

Après une quinzaine d’années d’internet, les débits autorisent enfin de voir ce qui se déroule chez soi avec une caméra Ip de vidéosurveillance.

Cette vision (et écoute !) est possible sur ordinateur et tablette bien entendu, mais aussi en mobilité avec un Smartphone grâce à la 3G/4G. On a enfin accès à ce rêve de laisser un œil chez soi. Rêve que n’autorisait et n’autorise d’ailleurs toujours pas la télésurveillance.

La vidéosurveilance/caméra Ip (Internet Protocol)

Avec la vidéosurveillance par IP (Internet Protocol) j’accède donc à la vision en direct pour voir si tout va bien alors que je suis loin ; pour savoir si mes ados sont bien rentrés de l’école alors que je suis encore au travail ; pour veiller sur ma grand-mère et m’assurer de sa sécurité,… Dans tous les cas je peux rester en contact avec mon domicile et veiller sur ce qui m’est cher.

surveiller-maison-internetcarré

Longtemps les systèmes de vidéosurveillance étaient réservées à des installations classées (aéroport, banques,…) car les technologies à déployer, et les réseaux à installer étaient extrêmement couteux et nécessitaient des débits vidéo très importants. Le développement du réseau internet a entraîné dans son sillage toute une série d’innovations, qui permettent aujourd’hui de proposer des prestations, des services jusqu’alors réservés aux établissements cités plus haut.

Ainsi les débits se sont étoffés avec l’arrivée de l’ADSL, de la fibre et le renforcement des infrastructures réseau. En parallèle les technologies d’encodage et de traitement de la vidéo se sont affinées pour donner naissance à des standards comme le H264, qui offre une connexion permanente accompagnée d’une garantie de qualité.

Bien entendu avec cela la sécurité du réseau internet s’est beaucoup améliorée et le coût des caméras n’a cessé de devenir de plus en plus accessible.

Il ne manquait plus que la brique « mobilité » qui avec la 3G, et désormais la 4G, offre au consommateur une permanence de connexion où qu’il soit, sur Smartphone, tablette ou ordinateur.

Etre alerté en cas d’intrusion

Bien entendu la vidéosurveillance par internet propose aussi des fonctionnalités avancées de sécurité. Ces nouveaux systèmes proposent des modules d’alerte en cas d’intrusion.

Les caméras de vidéosurveillance IP sont équipées d’un détecteur infrarouge ou capable d’analyser l’image pour donner l’alerte. Les alertes vidéo doivent, idéalement, être relayées par mail et SMS.

On choisira une solution qui propose un stockage des données enregistrées, et donc des alertes, en ligne, dans le cloud (exemple : Kiwatch). Avec cette solution, le délinquant aura beau débrancher la caméra il ne pourra pas accéder aux images ou à un disque dur sur lequel seraient stockées les alertes enregistrées.