Vous avez été la proie de plusieurs cambriolages ou encore, vous avez besoin de veiller sur vos parents âgés, afin de vous assurer qu’il ne leur arrive rien ? Vous voulez avoir un œil sur votre bébé gardé par une assistante maternelle à votre domicile ? Ou bien vous souhaitez tout simplement prévenir les incidents ? Voici un petit guide pour vous aider à choisir votre dispositif de vidéosurveillance, en fonction de vos utilisations.

choisir sa caméra de vidéosurveillance

Intérieur ? Extérieur ? Les deux ?

Installer une caméra à l’extérieur peut s’avérer suffisant. Néanmoins, certains préféreront au contraire, placer des dispositifs internes. D’autres, jamais trop prudents opteront pour les deux options. Il est nécessaire de prendre en compte plusieurs critères afin de définir l’utilité des caméras, comme :
– La superficie du jardin
– La superficie de la maison
– Si les ouvertures sont à l’abri des regards (permettant aux cambrioleurs d’œuvrer en toute tranquillité)
– Si vous êtes dans un quartier sensible
– Si vous avez des animaux de compagnie
– Si vous avez des objets de valeur etc…
Sachez que les caméras extérieures peuvent s’installer également à l’intérieur. Par contre, l’inverse est impossible.

Les fonctionnalités des caméras de vidéosurveillance

Aujourd’hui, les caméras sont relativement puissantes. Les angles de vue sont élargis (jusqu’à 120° voire plus), la définition (ou résolution) est très importante, les visions nocturnes sont réellement nettes etc….
Certaines caméras sont dites fixes (le champs de vision ne change pas), d’autres sont motorisés permettant d’être pilotées à distance et enfin les petites dernières sont panoramiques permettant une vue à 360°.
Sans cesse en évolution, les derniers modèles disposent de la fonctionnalité audio pour entendre et se faire entendre (Kiwatch par exemple propose ce service à compter du mois de juin 2016).
Quant à la connectivité, pas de panique, il y en a pour tous les goûts : filaire (pour un raccordement classique), WIFI pour une connexion sans fil, simple et rapide via la box internet de votre maison, relais Ethernet pour éviter les ondes par le branchement du câble ou encore CPL grâce au réseau électrique.

L’installation

Il est de plus en plus simple d’installer la vidéosurveillance, mais cela nécessite quand même, suivant le type de raccordement choisi, l’intervention d’un professionnel.
La plupart des nouveaux modèles sont « plug & play » autrement dit, ultra simple à installer et à mettre en marche. Si vous hésitez ou si vous avez des questions, le mieux est de vous rapprocher de votre fournisseur ou de votre installateur.