Comment bien sécuriser votre maison contre les cambriolages ?

En France, on dénombre une effraction toutes les 25 secondes en moyenne. Un chiffre énorme qui est à la hauteur du montant des dégâts et objets volés : plus de 3000€ par cambriolage. Ajoutez à ça le préjudice psychologique, non négligeable. Il existe heureusement de nombreux moyens de sécuriser votre domicile : caméras, alarmes, détecteurs … Kiwatch fait le point sur les solutions existantes.

Cambrioleur maison avec camera de surveillance

Il n’est pas nécessaire de transformer votre maison en bunker pour parer à la plupart des tentatives d’effraction qu’elle pourrait subir. Quelques méthodes simples à mettre en œuvre sans budget extravagant existent.

Protéger les points d’accès de votre maison

Dans près la moitié des cas, la porte d’entrée est la cible principale des cambrioleurs. Les fenêtres sont aussi privilégiées. En plus de la mise en œuvre de matériel spécialisé, quelques mesures simples peuvent dissuader les voleurs de s’introduire dans votre foyer lors de vos absences.

Fenêtres

Les fenêtres sont parmi les cibles préférées des intrus. Lors de vos absences, n’oubliez donc pas de les verrouiller. La pose de vitres anti-effraction avec des serrures renforcées est aussi à prévoir, surtout si vous vivez dans une zone isolée. Une fenêtre simple peut être forcée en moins de 10 secondes par des voleurs expérimentés. 

Il convient donc de sécuriser au maximum ces accès, peu importe leur emplacement (étage, cave, toit). Des barreaux en acier scellés à même le mur sont une bonne solution pour empêcher l’accès à vos fenêtres. N’hésitez pas non plus à investir dans des volets métalliques. 

Baies vitrées

Les baies vitrées sont certes esthétiques et confortables, mais elles sont aussi une cible de choix pour les cambrioleurs. Certains fabricants proposent des plastiques anti-effraction : en cas de bris de la vitre, celle-ci reste en place et empêche l’intrusion. La serrure multipoints est aussi une valeur sûre. Et tout comme une fenêtre classique, la baie vitrée gagnera à être protégée par un volet. 

Volets

En moyenne, les cambrioleurs prennent la fuite après trois minutes s’ils n’arrivent pas à s’introduire dans le domicile visé. Il faut donc mettre en place des moyens de ralentir leur tâche, le temps de faire intervenir la Police ou des agents spécialisés.

Les volets sont donc un rempart supplémentaire. Privilégiez des modèles en métal, bien plus robustes que les volets en bois. Tout comme sur les fenêtres, la mise en place de serrures multipoints est aussi une bonne solution. Vous pouvez aussi opter pour une commande à distance des volets grâce à une centrale domotique reliée à une appli pour smartphone. Pratique en cas d’oubli !

Porte d’entrée

Votre portée d’entrée sera probablement la première cible des cambrioleurs qui décideraient de s’en prendre à vos biens. 

Oubliez l’esthétique du PVC et du bois. L’idéal est la porte blindée en acier. Si le coût se chiffre en milliers d’euros, la protection apportée sera à la hauteur de l’investissement. Ajoutez-y une serrure certifiée A2P et la plupart des intrus abandonneront vite leur tentative, faute de matériel lourd capable d’abîmer une telle protection.

Si vous ne désirez pas changer votre porte actuelle, sachez qu’il reste possible de lui appliquer un blindage. L’encadrement peut aussi être renforcé pour résister aux assauts de pied de biche.

Porte de garage

Nombre de propriétaire ont eu la désagréable surprise de subir une effraction alors que leurs portes et fenêtres étaient renforcée. Le garage était alors à mettre en cause surtout s’il communique avec l’intérieur de votre maison.

Tout comme votre porte d’entrée, votre porte de garage peut être améliorée. N’hésitez pas à privilégier un modèle en acier ou au moins à adapter des verrous. 

Portail et clôture

Ça peut sembler contradictoire, mais camoufler votre maison derrière de hauts murs et un portail gigantesque ne fera qu’aider les cambrioleurs. En effet, les intrus pourront se dissimuler plus facilement des yeux des voisins ou d’éventuelles patrouilles de police. 

Faut-il pour autant laisser de côté la protection extérieure ? Pas du tout. Vous pouvez opter pour une clôture haute – plus de 2m – avec des tiges en métal épais. Choisissez un modèle dont les tiges sont resserrées pour diminuer les risques d’escalade.

Dans la même veine, privilégiez un portail en acier plutôt qu’en PVC. Optez pour une serrure multipoints renforcée. Renforcer l’accès à votre jardin pourra ainsi rebuter les cambrioleurs les moins expérimentés.

Les Alarmes pour se protéger au quotidien contre le vol

La sécurisation des accès de votre maison est un premier bouclier de défense face aux intrusions. Mais l’ajout d’un système de surveillance peut faire une grosse différence en intimidant même les voleurs les plus hardis. Le prix d’un système d’alarme va dépendre des installations mais vous pouvez l’adapter à vos besoins.

Voici les différents éléments que vous pouvez mettre en place.

Les sirènes intérieur/extérieur

La sirène d’alarme a plusieurs fonctions. Elle va non seulement surprendre les cambrioleurs et perturber leur travail, mais aussi alerter le voisinage qu’une intrusion est en cours. Pour ça, il faut qu’elle soit suffisamment puissante. L’idéal est de privilégier un modèle équipé d’un flash lumineux afin de gêner les intrus et ajouter une sirène extérieure supplémentaire pour le voisinage. Les caméras Kiwatch sont équipées d’une sirène de 90 dB.

Les caméras de surveillance

On distingue deux grandes familles de caméras : les modèles filaires et leurs homologues dits “IP” sans-fil. Si une caméra filaire requiert un montage plus compliqué, ce type d’appareil a l’avantage de ne pas pouvoir être brouillé. En effet, les caméras IP fonctionnent via Wi-Fi et leur signal vidéo peut facilement être interrompu par les intrus.

Il existe de nombreux modèles de caméras sur le marché. Certaines peuvent suivre les mouvements, d’autres sont dotées d’une sirène intégrée. 

Dans l’absolu, nous vous recommandons d’opter pour un modèle à haute définition doté de capteurs infrarouge pour filmer la nuit. 

Il faut aussi idéalement une détection des mouvements afin de recevoir une alerte via smartphone en cas d’intrusion.

Vidéosurveillance ou télésurveillance ? Quelles différences ?

Pour votre système d’alarme, deux options se présentent à vous : vidéosurveillance ou télésurveillance. Voici les différences et comment bien choisir.

Vidéosurveillance : installation et gestion personnelle

La vidéosurveillance est probablement l’option qui vous laissera une totale liberté. C’est en effet vous qui choisissez et installez votre matériel de A à Z. Si vous avez des connaissances en électronique et domotique, alors c’est l’option idéale. Vous pourrez ainsi adapter votre installation selon vos besoins et votre budget. Avec la solution Kiwatch, pas besoin de connaissances spécifiques pour installer votre solution de vidéosurveillance.

En cas d’événements inhabituels, vous êtes alerté directement sur votre application et par SMS.

Télésurveillance : les agences de sécurité à votre service

Pour votre système d’alarme, une autre solution consiste à faire appel à une entreprise de télésurveillance. Le système de surveillance sera ensuite relié à distance aux services de gardiennage de la société. Ses agents pourront donc gérer à votre place d’éventuelles intrusions. La télésurveillance est une solution idéale pour que les alertes soient gérées par un centre spécialisé. 

– – – – – – – – – – – – – – – – –

Vous pouvez retrouver des informations sur les prix des solutions telles que fenêtre et porte sécurisée sur https://www.prix-travaux.net/

Retrouvez-nous

  • facebook
  • twitter
  • youtube

Newsletter

Rubriques

Articles ♥