Les accidents domestiques des personnes âgées

Chaque année, en France, les accidents domestiques coûtent la vie à plus de 15 000 personnes âgées de plus de 65 ans. Par accident domestique, on entend les chutes, les suffocations, les noyades, les intoxications ou les décès par le feu.

Pourquoi les personnes âgées sont-elles sujettes aux accidents domestiques ? 

Les accidents domestiques sont un véritable fléau chez les seniors, dû à différentes causes : 

  • Les effets du vieillissement : fragilité physique, perte de l’équilibre, vue et audition parfois défaillantes, etc.
  • Un logement inadapté à la perte d’autonomie : sol glissant, escaliers dangereux, etc. La majorité des accidents domestiques ont d’ailleurs lieu dans la salle de bain (46 % contre 19 % dans la cuisine, 18 % dans le séjour et 17 % dans la chambre). Lorsqu’elle n’est pas équipée, cette pièce peut s’avérer très dangereuse.
  • L’isolement.
  • La dénutrition, responsable d’une certaine faiblesse.
  • La prise de certains médicaments, qui peuvent altérer certains réflexes. 

Ces accidents domestiques conduisent fréquemment à des fractures, notamment celle du col du fémur, qui peut entraîner, par la suite, une perte d’autonomie, ou dans les cas les plus graves, le décès de la personne âgée. 

Surveillance à distance personne agée application vidéo surveillance

Les avantages de la vidéobienveillance

  • Prolonge le maintien à domicile
  • Rassure et soulage les aidants à distance
  • Détecte les comportements inhabituels
  • Diminue le risque de chute grave
  • Préserve l’intimité de la personne dans le cercle familiale

Je demande mon devis
Je découvre l’offre

Comment prévenir les accidents domestiques ? 

  1. Adapter le logement

Pour prévenir les accidents domestiques, il est primordial de sécuriser son logement. Tout d’abord, pour éviter le risque de chutes, il est important de :

  • Bien éclairer toutes les pièces et éviter toutes les zones d’ombre.
  • Dégager les lieux de passage : ôter les tapis, les meubles et objets encombrants, etc.
  • Sécuriser les pièces “dangereuses”, en particulier la salle de bain : installer des barres de maintien, des sols antidérapants, privilégier la douche à l’italienne plutôt que la baignoire, installer un siège dans le douche, etc. Pour la cuisine, supprimer le gaz, choisir des plaques à induction, rendre facilement accessible les produits d’entretien quotidiens, etc. 
  • Installer des détecteurs de fumée
  • Faire réviser fréquemment sa chaudière, son système de chauffage, etc. 

2.Passer à la domotique

Vous pouvez vous simplifier la vie et éviter les accidents en domotisant plusieurs équipements dans votre logement tels que : 

  • Les portes, les fenêtres et les volets.
  • L’éclairage.
  • Le système de chauffage.
  • Le système de détection des intrusions en cas d’absence du propriétaire.

3. Opter pour des objets connectés

Plusieurs objets connectés peuvent également vous permettre d’éviter les accidents domestiques :

  • Le pilulier connecté, pour ne pas oublier ses médicaments ou, au contraire, prendre une double dose.
  • La montre anti-Alzheimer équipée d’un GPS, pour aider la personne âgée à délimiter sa zone de sécurité – un SMS est envoyé aux proches si elle dépasse cette zone.
  • Un système de téléassistance : grâce à un pendentif ou une montre connectée, la personne âgée qui rencontre un problème peut prévenir un opérateur qui jugera de la marche à suivre (envoyer les secours, prévenir les proches, rassurer la personne, etc.)
  • Une solution de vidéo bienveillance, qui permet aux proches de rester en contact avec la personne âgée, grâce à un système de caméras et de micros qui peuvent être activés ou non. Ce système comporte également un détecteur de chutes et de comportements inhabituels : la famille est alertée si, par exemple, la personne âgée est tombée. 

4. Bénéficier d’une assistance “humaine”

L’une des causes des accidents domestiques n’est autre que l’isolement. C’est pour cela qu’il est très important que la personne âgée puisse compter sur des personnes de confiance, passant régulièrement lui rendre visite, qu’il s’agisse d’un parent, un ami ou un voisin. Cette tierce personne pourra ainsi se rendre rapidement compte si des éléments anormaux risquent de mener à un accident domestique (fuite de gaz, fenêtre dangereusement ouverte, tapis mal placé, etc.). 

Si la personne âgée ne peut bénéficier de l’aide d’un proche, il peut s’avérer intéressant de faire appel à une auxiliaire de vie, qui pourra prendre de ses nouvelles chaque jour et, donc, prévenir en partie d’éventuels accidents domestiques.