Qui appeler en cas de cambriolage ?

Les personnes victimes de cambriolage le savent bien : lorsque l’on découvre le pot aux roses, on est un peu sonné et on n’a pas toujours les bons réflexes. Pourtant, si vous vous rendez compte, à votre retour de vacances ou de week-end par exemple, que votre logement a été visité (porte forcée, fenêtre fracturée, etc.), il est important de savoir quels numéros composer, et dans quel ordre procéder. 

Cambriolage domicile intrusion

Les avantages de la vidéosurveillance

  • Contrôle en temps réel par vidéo et son
  • Pilotage à distance
  • Evite les faux déclenchements
  • Alerte en temps réel via l’application + mail + SMS

Je demande mon devis
Je découvre l’offre

Le 17, pour prévenir la police

Si vous constatez un cambriolage ou une tentative de cambriolage, vous devez impérativement prévenir les forces de l’ordre en composant le 17. Vous serez mis en relation avec la police ou la gendarmerie, en fonction de votre lieu d’habitation. Vous serez invité à décrire les dégâts et les traces de l’intrusion, et on vous donnera les consignes à suivre. Par exemple, il peut vous être demandé de ne pas pénétrer dans le domicile, au cas où les malfaiteurs seraient toujours présents, ou bien de ne toucher à rien dans votre maison. Même s’il est souvent tentant de tout nettoyer et de ranger pour effacer les événements qui viennent de se dérouler, la police peut être amenée à effectuer des relevés sur place, dans l’espoir d’identifier les cambrioleurs. 

Vous serez également amené à déposer une plainte, étape indispensable pour espérer une indemnisation future de votre assurance. 

NB : Si vous constatez que vos papiers d’identité ont été volés, vous devrez aussi, en premier lieu, en faire part à la gendarmerie avant de commencer les démarches pour les faire refaire. 

Votre assurance, pour obtenir un remboursement

Généralement, l’assurance habitation comprend des dispositions spécifiques en cas de cambriolage. Vous devez donc contacter votre assurance sous 48 heures, pour espérer être remboursé par la suite. Après avoir téléphoné à votre assureur, vous devrez lui envoyer une déclaration écrite en lettre recommandée comprenant : 

  • Votre numéro de contrat
  • Vos coordonnées
  • Les précisions quant aux circonstances du cambriolage (effraction ? Mode opératoire ? Etc.)
  • Une copie du récepissé du dépôt de plainte
  • Une liste exhaustive des bien dérobés et dégradations constatées. Pour prouver la possession et la valeur des biens en question, vous pouvez ajouter, à votre dossier, des preuves d’achats, des photos ou encore des actes notariés. 

NB : Si vous êtes locataire de votre domicile, vous devez rapidement contacter votre propriétaire. En fonction du montant des dégâts et des vols constatés, ce sera soit votre assurance, soit la sienne, qui entrera en jeu. 

La banque, pour faire opposition

Si vous constatez que les cambrioleurs sont repartis avec votre portefeuille, votre chéquier ou votre carte bancaire, appelez immédiatement votre banque pour faire opposition le plus rapidement possible. Votre interlocuteur vous indiquera la marche à suivre. Il vous faudra faire le point sur l’ensemble des comptes, des documents et des cartes bancaires. 

Le 112, valable dans tous les pays européens

Le 112 est le numéro d’appel d’urgence européen. Que vous soyez en France ou dans un autre pays de l’Union européenne, vous pouvez appeler ce numéro en cas de cambriolage ou si vous êtes témoin d’un cambriolage. 

Les voisins, pour les prévenir

Si vous êtes victime de cambriolage, il est primordial de prévenir, dans un second temps, les voisins. Ceux-ci seront alors plus attentifs aux allées et venues étranges qui peuvent survenir dans le quartier. Car attention, il est fort probable que les cambrioleurs reviennent visiter de nouveau votre maison ou d’autres aux alentours. Il n’est pas rare qu’ils viennent en repérage, pour passer à l’action par la suite. 

Un professionnel de la sécurité, pour éviter un nouveau cambriolage

Pour éviter que les cambriolages ne se reproduisent, il peut s’avérer intéressant de sécuriser votre logement de différentes façons. N’hésitez pas à contacter différents professionnels. Voici quelques conseils :

  • Sécurisez votre porte d’entrée en ajoutant des serrures, en installant une serrure multipoints ou encore en la remplaçant par une porte blindée.
  • Sécurisez vos fenêtres en optant pour un vitrage anti-effraction, voire en ajoutant des barreaux à celles du rez-de-chaussée.
  • Installez une alarme anti-intrusion.
  • Installez un système de vidéosurveillance. Kiwatch a ainsi développé une solution vous permettant non seulement de vérifier ce qui se passe, dans votre logement, en votre absence, mais également de vous prévenir en cas d’intrusion sur votre smartphone. 

Il est primordial d’avoir les bons réflexes en cas de cambriolage. Conservez ces numéros sur vous, afin d’être toujours prêt à appeler les bons interlocuteurs si de tels événements surviennent. Il est également indispensable d’adopter les bons comportements dès que vous vous absentez de votre domicile : bien fermer toutes les ouvertures de la maison, faire appel à une personne de confiance pour passer régulièrement chez vous, simuler une présence au moyen de lumière par exemple et ne pas laisser en évidence des objets qui pourraient attirer la convoitise, notamment ceux de valeur. 

Sources : 

  • verisure.fr/guide-securite/cambriolage/conseils-anti-cambriolage/cambriolage-que-faire/qui-appeler
  • gouvernement.fr/risques/connaitre-les-numeros-d-urgence
  • interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Conseils-pratiques/A-votre-domicile/Contre-les-cambriolages-ayez-les-bons-reflexes