Lutter contre le cambriolage en entreprise : caméras de surveillance

Monel dirige SN3D la première agence spécialisée dans les objets de communication connectés et imprimés en 3D. Il nous décrit les différents usages que l’entreprise fait des caméras Kiwatch, et ce qu’elles leur ont apporté pour réagir en cas de cambriolage.

Kiwatch : Pour quel(s) usage(s) avez-vous décidé de mettre en place un système de vidéosurveillance ?

Monel : Je suis propriétaire d’une société de communication connectée et d’impression 3D qui se situe au rez-de-chaussée. Mais le bâtiment n’a pas de protection particulière comme des volets par exemple donc nous avons voulu installer de la vidéosurveillance afin de sécuriser les lieux. Nous n’avions pas besoin de service de gardiennage car nous habitons à 3 minutes donc nous avons pensé à la vidéo comme moyen de sécurité.

Notre matériel d’impression est capable de tourner en continu et la vidéosurveillance nous permet également d’intervenir en cas de problème dans la production ou d’interruption lorsque nous ne sommes pas sur place, notamment la nuit.

Nous avons choisi ce système pour un double usage de surveillance de la production, et contre les cambriolages.

Kiwatch : Pourquoi avez-vous choisi la société Kiwatch ?

Monel : Lors d’une rencontre professionnelle avec le responsable de l’entreprise Kiwatch, il nous a décrit son activité et fait une démonstration des produits. Nous avons été intéressés car l’usage est très simple,  on peut tout gérer avec notre Smartphone.

Nous avions souscrit un abonnement avec une autre entreprise avant Kiwatch, l’abonnement était cher et la réactivité trop limitée. Avec les alertes sur Smartphones dès qu’il y a un problème nous pouvons réagir instantanément, nous avons les cartes en mains pour intervenir directement comme nous habitons juste à côté.

Kiwatch : Que doit-vous apporter un système de vidéosurveillance pour que vous soyez satisfaits ?

Monel : Pour que cela soit efficace il faut que ça fonctionne correctement et que l’on soit prévenu tout de suite, c’est le minimum syndical. Le plus apporté par Kiwatch c’est que l’usage en est très simple, nous n’avons quasiment rien à faire en termes de gestion mais cela reste aussi efficace, voire même plus encore que la vidéosurveillance traditionnelle.

Kiwatch : Vous avez été victime d’une tentative cambriolage, pouvez-vous nous la décrire et nous raconter comment vous avez réagi ?

Monel : En fait nous avons été victime de plusieurs tentatives de cambriolages.

Au départ nous n’avions qu’une caméra focalisée sur la machine d’impression 3D. Une nuit, elle s’est déclenchée en mode intrusion lorsqu’elle a senti du mouvement et la sirène s’est mise à sonner si bien que les cambrioleurs ont pris la fuite aussitôt rentrés dans les locaux. Nous n’avons pas eu le temps de les intercepter mais les gendarmes ont pu constater l’effraction et la tentative de cambriolage grâce aux vidéos d’alertes enregistrées

Kiwatch : Avez-vous pris des mesures supplémentaires pour améliorer la sécurité ?

Monel : Depuis nous avons repris des caméras pour les mettre dans des endroits de passage afin de mieux lutter contre une autre tentative de cambriolage. L’abonnement ne coûte pas plus cher car on peut en mettre huit sur le même abonnement. Nous en avons également installé à notre domicile.

Nous avons subi une tentative d’effraction il y a peu avec les caméras supplémentaires. Celle à l’extérieure a déclenché l’alerte avec la lumière de la lampe torche des cambrioleurs. Nous avons été avertis par la notification sur le Smartphone et j’ai eu le temps d’arriver avant même qu’ils réussissent à entrer dans les locaux. Ceux-là ont pu être arrêtés car ma femme a appelé les forces de l’ordre entre temps. En voyant les vidéos sur le Smartphone, les gendarmes ont trouvé le système ingénieux, ils étaient satisfaits de savoir que ça pouvait les aider dans leur travail quotidien.

Kiwatch : Vous sentez-vous plus en sécurité maintenant ?

Monel : Ah oui, clairement. On sait maintenant qu’on a le temps de réagir très rapidement comparé aux autres systèmes. Il s’agit de notre entreprise alors nous cherchons vraiment à être les plus efficaces possibles. La réaction et l’intervention en cas de cambriolage se font très rapidement comme nous sommes alertés directement.

Kiwatch : Comment qualifieriez-vous votre degré de satisfaction sur les caméras et les services de Kiwatch ?

Monel : Rien à dire, super. Tout s’est toujours très bien passé, j’ai appelé une fois pour un renseignement précis et j’ai eu la réponse directement.  Le matériel n’est pas compliqué à utiliser et efficace donc super.

Kiwatch : Pour terminer, quels sont les premiers 3 mots qui vous viennent à l’esprit pour caractériser Kiwatch ?

Monel : Rassurant, simple et efficace.

Nous remercions Monel de SN3D de nous avoir accordé cette interview pour mieux comprendre l’usage professionnel qui peut être fait des produits Kiwatch.

Retour au blog

Retrouvez-nous

  • facebook
  • twitter
  • youtube

Newsletter

Rubriques

Articles ♥