Kiwatch sécurisation surveillance

Sylvie utilise la vidéosurveillance pour protéger son domicile à distance. Revenons sur les usages qu’elle en fait, et sur son avis personnel sur les produits Kiwatch.

Kiwatch : Pourquoi avez-vous décidé de mettre en place un système de vidéosurveillance ?

Sylvie : Il y a eu de nombreuses effractions dans ma rue. Avec mon mari, nous voulions protéger notre domicile sans pour autant y consacrer un budget trop élevé.

Kiwatch : Comment avez-vous connu l’entreprise Kiwatch et pourquoi vous êtes-vous orientée vers elle?

Sylvie : Si je me souviens bien, c’était une démarche téléphonique de l’entreprise en premier lieu. Sur le moment je n’étais pas intéressée. Avec mon mari, nous avons attendu le moment idéal et critique après la série d’effractions qui avaient eu lieu dans la rue. C’est à ce moment là que nous avons pris conscience de la nécessité d’avoir de la vidéosurveillance à domicile.

Kiwatch : Qu’attendez-vous d’un service efficace de vidéosurveillance ?

Sylvie : Ce qu’on attend, c’est ce qu’on a maintenant. C’est une facilité de mise en route et de mise en arrêt à distance, et une visualisation de la maison à distance également. L’avantage, c’est que nous sommes reliés et connectés à la maison grâce à nos Smartphones. Nous pouvons ainsi rester informés en temps réel. En plus, nous avons ajouté un voisin de confiance à la liste des personnes alertées lorsqu’il y a quelque chose d’inhabituel chez nous. C’est un vrai plus, car si nous ne sommes pas là, il peut intervenir rapidement.

Kiwatch : Quel usage en avez-vous ?

Sylvie : Nous pilotons la vidéosurveillance à distance. L’utilisation que nous en avons est essentiellement la sécurisation du domicile lorsque nous ne sommes pas là. L’intérêt est de pouvoir moduler les options à distance, tout simplement sur l’application Kiwatch.

Kiwatch : Y-a-t-il eu des changements dans votre quotidien ?

Sylvie : Changements, peut-être pas jusque là. Il faut juste qu’on ait le réflexe d’activer la vidéosurveillance en partant et de la désactiver en revenant. Mon forfait internet est limité, du coup j’ai déjà eu un petit problème pour la désactiver lorsqu’un jour je suis arrivée chez moi mais que j’avais épuisé la connexion internet de mon forfait. (rire)

Kiwatch : Êtes-vous satisfaite des produits ?

Sylvie : Je trouve la caméra un peu imposante mais c’est un avis esthétique personnel, puisque mon mari n’a pas forcément le même. En terme de fiabilité elle fonctionne bien ; même quand on la débranche et rebranche, tout fonctionne parfaitement.

Je dois d’ailleurs régler la sensibilité de la caméra car je reçois actuellement trop de notifications. Mais le commercial de l’entreprise doit me rappeler pour m’expliquer comment faire dans l’application, et tout ira pour le mieux.

Kiwatch : Les prix vous conviennent-ils ?

Sylvie : Oui, on ne peut qu’être satisfaits des prix. C’est un forfait qui correspond exactement à ce que l’on veut mettre. La vidéosurveillance est un luxe mais qui devient accessible avec Kiwatch.

Kiwatch : Que pensez-vous de la relation clients de Kiwatch ?

Sylvie : Très très bien, aucun souci. On sent que l’entreprise fait le maximum pour satisfaire le client, on sent une relation de proximité et c’est rassurant au quotidien.

Kiwatch : Spontanément, quels mots vous viennent à l’esprit pour décrire Kiwatch ?

Sylvie : Simplicité, économie, et dans l’air du temps. C’est un système qui convient bien au rythme de vie actuel avec les nouvelles technologies et la maison connectée.

Merci à Sylvie de nous avoir fait part de son usage de la vidéosurveillance Kiwatch à domicile.

Retour au blog

Retrouvez-nous

  • facebook
  • twitter
  • youtube

Newsletter

Rubriques

Articles ♥