Autoroutes : la vidéosurveillance pour votre sécurité

Eh bien oui, si certains l’ignorent encore, la plupart de nos routes et autoroutes sont équipées de vidéosurveillance. Si vous pensiez vous balader incognito, cela risque d’être compliqué. Le but ? Vous garantir une sécurité optimale et permettre de vous avertir en cas d’accident ou d’obstruction de voie.

Quel type d’équipement pour les autoroutes ?

Rien n’est jamais trop pour garantir la sécurité des français et ce, même sur les autoroutes. Si vous pensiez être seul au volant de votre voiture pour partir à l’autre bout de la France, que nenni ! Caméras, lecteurs de plaques d’immatriculation, radars automatiques ou embarqués…Bref, vous êtes filmés. Si vous ne vous êtes jamais posé la question de savoir comment le joli panneau lumineux cite votre plaque avec le message « attention, vous roulez trop vite », vous venez de comprendre !

Se faire filmer sur les autoroutes, est-ce légal ?

Dans la mesure où ces dispositifs sont là pour assurer la sécurité des automobilistes, ils sont tout à fait légaux… De plus, la CNIL s’attache à ce que les données collectées ne portent pas atteinte à la vie privée des personnes ou ne leur porte pas de préjudice. Par exemple, lorsqu’un lecteur de plaque vous indique que vous dépassez la vitesse autorisée, en aucun cas ce message n’est relayé aux forces de l’ordre pour une quelconque contravention. Il n’est donné qu’à titre informatif et est généralement effacé dans les 5 minutes après collecte, contrairement aux enregistrements des vidéosurveillances classiques (pour professionnels ou particuliers) qui gardent les données pendant un mois.

Que deviennent les données collectées sur les autoroutes ?

La société ASF (Autoroutes du Sud de la France) relève les plaques depuis 2010. Cela permet de relayer des informations sur le trafic mais également de transmettre les temps d’attente aux péages, les bouchons… Tant que vous circulez sur l’autoroute, la plaque relevée est tronquée systématiquement de 2 caractères et dès que vous quittez l’autoroute, la plaque complète est anonyme. Ainsi, vous êtes sûrs de garder un minimum de confidentialité, tout en étant « surveillés ». A contrario, les caméras de surveillance placées sur les péages enregistrent vos données mais ne les effacent pas, dans le but de repérer les fraudeurs.

Vous êtes maintenant avertis et connaissez les rouages de la surveillance des autoroutes. Soyez prudents au volant, sachez qu’il vaut mieux arriver avec quelques minutes voire quelques heures de retard, plutôt que de ne jamais arriver… Bonne route !