Vous vous souvenez du film avant-gardiste « I-Robot » ? Eh bien le voici transposé dans la réalité grâce au premier concept robotisé, censé interagir avec l’Homme : Metropolis. Ce drone doué d’empathie arpentera les rues et sera capable de s’adresser aux gens en fonction de leurs émotions…

Métropolis

Source : www.charlesbombardier.com

Métropolis: Une intelligence artificielle au-delà du réel

Metropolis est un concept inventé par deux concepteurs (l’un canadien et l’autre colombien), capable de patrouiller dans les rues, de se faufiler entre les voitures grâce à sa forme aérodynamique et effilée, de rentrer en contact avec l’Homme et de détecter des incidents tels que des fuites de gaz…, le tout, exclusivement dans le milieu urbain. C’est avec le « module d’empathie » qui détecte les émotions grâce au rythme cardiaque et au niveau de transpiration, que Metropolis est capable de comprendre et d’identifier l’émotion humaine, ce qui fait de lui un « robot with hear » (robot avec cœur) comme les a surnommés la chercheuse Pascale Fung.

Il entrera en contact avec les gens par le biais d’un avatar holographique, largement inspiré de celui du film Tron : “bit” et communiquera tel une personne avec politesse, courtoisie. Il utilisera également un langage très familier si la situation l’y oblige et saura également faire preuve d’humour !

Métropolis

Source www.charlesbombardier.com

Les forces de l’ordre devront partager leur « terrain de jeu » avec des robots

La fonction première de Métropolis serait de patrouiller pour assurer la surveillance. Grâce à sa silhouette filiforme, il peut se faufiler partout dans les rues, entre les voitures sur les routes etc.. Le but de la manœuvre sera alors de soulager les forces de l’ordre mais également de pouvoir intervenir plus facilement et rapidement qu’elles, tout en agissant comme un médiateur. Le Métropolis sera supervisé par des agents assermentés et sera présent de jour comme de nuit grâce à ses capteurs de vision nocturne. La surveillance des rues et routes sera désormais bien assurée.

Si le projet n’est, pour le moment, qu’un prototype, il séduit déjà les autorités mais également les responsables de la sécurité civile. Et comme la France ne tarde jamais à expérimenter de telles inventions, il semblerait que le Métropolis ait de beaux jours prometteurs devant lui.