Alors que l’installation de tels dispositifs en milieu urbain se justifie par la recrudescence d’actes malveillants, ce n’est pas ce qui conduit les petites communes à investir dans des caméras de surveillance. Quelles sont donc les raisons qui poussent de tranquilles villages à investir dans ces dispositifs ?

vidéosurveillance

Cela fait 3 ans que la petite commune de 600 habitants : Préveranges, a installé des caméras de surveillance dans ses rues. Les habitants s’y sont accommodés et trouvent cela rassurant. Dans ce petit village, il n’y a que le Maire qui puisse visionner les enregistrements afin d’aider les enquêtes (si enquêtes il y a). Ces dispositifs ont été installés principalement sur les murs de la Mairie fraîchement rénovée, afin de dissuader les éventuels tagueurs.

Mais alors pourquoi investir des sommes si importantes lorsqu’il n’y a pas d’insécurité ?

La vidéosurveillance est maintenant perçue comme de la vidéo-protection, son rôle n’est donc plus de punir l’infraction mais de la prévenir. En ce sens, de nombreuses petite communes rurales investissent, afin de limiter les infractions ou incivilités, dans le but d’avoir des preuves tangibles. En règle générale, les caméras sont installées sur des endroits spécifiques (Mairie, place principale, centre du village..) et le reste de la commune reste sans surveillance. Ainsi, les riverains conservent leur vie privée et la tranquillité semble être maintenue. Le coût injecté dans l’achat de dispositif de surveillance est souvent amorti voire rentabilisé en quelques années.

Du côté des forces de l’ordre, l’installation de vidéosurveillance est un sérieux atout. En plus de la participation citoyenne très prononcée dans les communes dites rurales, ce troisième œil est un renfort de taille. La qualité de vie en milieu rural se doit d’être préservée et tout ce qui peut y contribuer reste intéressant.
La commune de Saint-Pol (Avesne) a enregistré une légère tendance positive face aux affaires en cours, après l’installation de vidéosurveillance.

La vidéosurveillance trouve sa place dans l’hexagone et ce, même auprès des communes rurales, dites « tranquilles ». Le rôle des caméras n’est plus forcément réduit à la surveillance mais surtout à la protection et la prévention, afin de dissuader les personnes malintentionnées, à passer à l’acte.

Retour au blog

Retrouvez-nous

  • facebook
  • twitter
  • youtube

Newsletter

Rubriques

Articles ♥