Notre société est à un tournant : les objets connectés font leur arrivée sur le marché et force est de constater que les règles actuelles vont donc changer.
Vidéosurveillance, éclairage contrôlé, fermetures à distance etc.. les assurances vont être obligées de suivre le mouvement et s’adapter à cette robotisation des logements. Lesquelles font les premiers pas vers la maison connectée et par quels moyens ?

Objets connectés

Objets connectés

Allianz, championne sur les voitures

Vous pensez être un conducteur modèle ? Allianz propose une récolte de données de conduite afin de faire bénéficier de réductions à ses assurés. Cela fonctionne tout simplement sur des critères précis comme les qualités de freinage, les accélérations ou encore les prises de virages…

Axa, le pionnier et leader

Avec son offre « Maison connectée », Axa est propulsé à la première place des assurances innovantes. Axa est très présente sur le marché de la domotique et promeut la recherche sur le sujet. En effet, l’assureur a attribué 15.6 millions d’euros pour 44 projets innovants de recherche universitaire allant de la cyber-sécurité à la santé connectée etc..

BNP Paribas Cardif mise tout sur la sécurité

Plus prudente, la BNP préfère opter pour la vidéosurveillance. C’est pour le moment en Italie que cela se développe le plus, mais l’assureur étudie de nouveaux produits et nouvelles propositions.

MAAF, MMA et GMF, groupées pour mieux agir

Regroupées sous le nom de Covéa Next depuis 2014, elles s’appliquent à dédier un financement de start-up sur les objets connectés. Depuis 2013, la MAAF a un partenariat avec Sigfox, un opérateur télécom spécifique aux objets connectés.

Crédit Agricole Assurances : ses assurés d’abord

L’assureur devient partenaire du Village by CA pour soutenir le développement de start-up innovantes. Cela permettra de faire bénéficier aux assurés de produits issus de ces nouvelles entreprises.

Generali mise sur la santé

Dans la mesure où l’assuré a une bonne hygiène de vie, il reçoit des bons de réduction lui permettant de profiter d’offres chez des partenaires. Le but est de mieux connaître les clients.

La MAIF s’inspire de Covéa

A l’image de Covéa, la MAIF finance l’innovation en créant MAIF Avenir mais dans le domaine de la transformation digitale et l’économie collaborative.

La MACIF et MATMUT

Etant donné que le financement de start-up innovantes est dans l’air du temps, il faudra alors compter sur la Macif et la Matmut. Sferen, l’alliance entre ces deux compagnies d’assurances compte soutenir les sociétés performantes en innovation et transformation digitale.

Retrouvez-nous

  • facebook
  • twitter
  • youtube

Newsletter

Rubriques

Articles ♥