Location ou achat de sa caméra de surveillance, que choisir ?

Lors de l’installation d’un système de vidéosurveillance, pour un dispositif de sécurité, ou dans le but de veiller sur ses proches, on a parfois besoin de plusieurs caméras. Couvertures de différentes zones, à l’intérieur et à l’extérieur, pour des raisons financières, vous êtes peut-être amené à hésiter entre la location ou l’achat. Voici notre analyse !

Avantages et inconvénients de l’achat de la caméra de surveillance

Le prix d’entrée d’une caméra WiFi est d’environ 100 € et peut grimper jusqu’à plusieurs centaines d’euros. Lorsque vous devenez propriétaire d’une caméra de surveillance, vous en êtes responsable de la réception jusqu’à l’installation. Les garanties du constructeur vous permettent alors de sécuriser votre usage du dispositif si le matériel était défaillant. Bien sûr, en cas de défaillance en raison d’une utilisation non habituelle, il sera à vous de remplacer la caméra par une nouvelle, ou de prendre en charge les frais de réparation.

Afin d’équiper une maison ou un bureau, les offres complètes de vidéosurveillance IP permettent l’achat de la première caméra pour un prix modéré. C’est le cas pour Kiwatch qui permet ainsi un budget d’installation plus accessible tout en bénéficiant d’une garantie de 2 ans sur le matériel et de l’accompagnement par un conseiller dédié.

L’achat demande un budget initial plus important que la location, mais il est rentabilisé rapidement dès lors que vous avez mis en place une solution de vidéosurveillance pleinement exploitée. Prenez alors en compte la dépense nécessaire au stockage de vos données et à la réalisation des sauvegardes. La transmission des images vidéos à un serveur Cloud vous donne alors l’avantage de déléguer cette partie technique tout en étant assuré contractuellement pour la sécurisation de vos données.

Avantages et inconvénients de la location de la caméra de vidéosurveillance

La location de matériel de vidéosurveillance est l’option idéale pour les petits budgets qui ne souhaitent pas réaliser une dépense trop importante lors de l’installation. Le paiement de l’équipement est étalé dans le temps sous la forme de mensualité, inclus ou non dans votre solution de transmission et de sauvegardes des données. La souplesse de cette solution permet parfois de renouveler plus facilement son équipement, en choisissant des gammes supérieures ou inférieures selon les besoins.

En revanche, même si vous n’êtes pas propriétaire de la caméra, vous en êtes responsable en cas de casse causée par un usage inhabituel. Vous êtes engagé par la caution que vous versez afin d’obtenir la location du matériel. Ainsi, vous payez la location, et le coût de remplacement de la caméra en cas de casse.

Entre location et achat du matériel de vidéosurveillance, la meilleure solution est déterminée selon vos moyens, et le niveau de dépenses que vous souhaitez réaliser au départ. L’achat vous assure d’être propriétaire de la caméra, et de décider vous-même si vous souhaitez la remplacer en cas de désagrément, la faire réparer, ou jouer sous la garantie. La location moins chère au début vous engage de façon contractuelle pour obtenir, mais aussi rendre la caméra dans un bon état.

Enregistrer

Retour au blog

Retrouvez-nous

  • facebook
  • twitter
  • youtube

Newsletter

Rubriques

Articles ♥