Systèmes de caméras : complément à l’intervention de l’aidant

Aussi appelée “aidant naturel” ou “aidant informel”, la personne qui prend soin de quelqu’un en perte d’autonomie à son domicile dispose d’un statut reconnu. Avec une montée de l’intérêt pour le maintien à domicile pour les personnes âgées, mais aussi par ceux qui souhaitent rester chez eux en raison d’une maladie, le rôle de l’aidant est devenu primordial.

Devenir aidant pour personne agee

Le rôle de l’aidant familial pour le maintien à domicile

Rester dans son logement permet de rester proche de ses habitudes même si quelques aménagements sont souvenir nécessaire. Le bien-être mental et physique de la personne en perte d’autonomie est largement favorisé. Mais qu’en est-il de l’aidant ? Ce dernier s’investit entièrement et de façon altruiste au service d’un proche. Son bien-être ne doit pas être oublié.

Dispositif de caméra pour soutenir le travail de l’aidant

Kiwatch propose aux aidants un système de vidéobienveillance. Le principe est simple ! Il s’agit de disposer d’un flux vidéo en temps réel accessible depuis une application mobile ou un ordinateur pour garder un œil à distance sur le proche maintenu à domicile. En cas de problème, l’aidant reçoit une alerte et peut grâce à la caméra directement vérifier si tout va bien. Un dispositif de micro permet alors de dialoguer avec la personne concernée. À ce moment, l’aidant est en mesure d’appeler les secours ou d’intervenir lui-même.

La vidéobienveillance permet de s’absenter sereinement. Il s’agit d’un système de caméra particulièrement pertinent pour compléter des appareils de téléassistance.

Bien vivre son rôle d’aidant naturel

En France, l’État a mis en place des dispositifs de financement et de primes qui permettent un soutien matériel pour les aidants. Nous avons consacré un article dédié à ce sujet. Vous pouvez également vous tourner auprès de l’Association française des Aidants. Créée en 2003, cette organisation travaille à la reconnaissance de la place des aidants familiaux dans la société.

Même si l’aidant organise son quotidien pour soutenir une autre personne, elle ne doit pas oublier son propre bien-être. En effet, il s’agit d’une tâche qui demande d’être vigilant de jour comme de nuit. La nécessité de pouvoir répondre aux urgences met constamment les sens en alerte. Il est donc plus qu’intéressant de profiter des moyens matériels et humains qui facilitent le travail de l’aidant.

La mise en place des aménagements dédiés aux PMR, ou encore l’intervention d’une garde de nuit sont autant de moyens à envisager. Il s’agit d’un soutien qui lui permettra d’être également d’autant plus disposé à répondre dans de bonnes conditions aux besoins de la celui ou celle qui est maintenu à domicile.

Enregistrer

Retour au blog

Retrouvez-nous

  • facebook
  • twitter
  • youtube

Newsletter

Rubriques

Articles ♥