Brevet de secourisme : un geste pour toute la famille

Chaque année, 20 000 personnes décèdent des suites d’un accident domestique. Cette appellation englobe tous les évènements dangereux qui surviennent au domicile. Les causes sont multiples. De la chute dans sa salle de bain jusqu’à l’électrocution en raison d’un appareil défectueux, ces évènements sont aussi banaux que dévastateurs.

Savoir réagir en cas d’accidents ménagers et domestiques

La prévention des accidents ménagers et des accidents domestiques est possible, grâce à une série de bons réflexes à adopter au quotidien. L’usage d’une caméra pour veiller sur ses proches est souvent pertinent. On l’utilise pour garder un œil sur les enfants, les personnes âgées, ou tout simplement veiller à ce que le barbecue dans le jardin soit entre de bonnes mains. Lorsque l’accident est survenu malgré tout, les enregistrements permettent alors d’identifier la cause. Est-ce un empoisonnement ? Y a-t-il eu une décharge électrique avant la chute du proche que vous avez retrouvé inconscient ?

L’accident ménager est celui provoqué par le contact d’une source de chaleur : fer à repasser, radiateur défectueux, plaque de cuisson, four…

L’accident domestique comprend aussi les accidents ménagers, auxquels on ajoute : chutes, asphyxie, suffocation, morsure, intoxication.

Les différents niveaux de secourisme

Plusieurs niveaux peuvent être passés lorsque l’on passe son brevet de secourisme. Ils désignent les différentes aptitudes pour secourir un tiers. On ne demande pas à tous d’être un infirmier aguerri ! Les connaissances théoriques et pratiques doivent au minimum permettre la mise en sécurité de la personne accidentée jusqu’à l’arrivée des secours.

Prévention et secours civique de niveau 1 (PSC1)

Le premier niveau peut être passé par toute la famille, et dès l’âge de 10 ans ! Les enfants sont donc sensibilisés par les thématiques du secourisme. La formation dure 7 heures, pour un coût de 50 à 60 €. Vous la suivrez auprès des sapeurs-pompiers, ou bien avec la Croix-Rouge. Des sessions spéciales sont aussi organisées pour secourir les bébés.

Si vous avez des animaux de compagnie, sachez qu’il existe aussi des formations pour secourir les chiens et les chats ! Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire.

Le brevet de secourisme, un geste altruiste

Le brevet de secourisme est loin d’être inutile. Le PSC1 est obligatoire pour au moins une personne dans un environnement de travail. Ainsi il est possible de secourir ses collègues en cas d’accident !

Au quotidien, vous courez malheureusement le risque de rencontrer des accidents de la route, ou des malaises dans les transports. Un médecin n’était pas toujours présent, le brevet de secourisme vous permet au moins d’intervenir afin de mettre la personne dans une position latérale de sécurité (PLS), opérer les premiers gestes utiles. Vous pourrez aussi communiquer efficacement avec les secours au téléphone.

Enregistrer

Retour au blog

Retrouvez-nous

  • facebook
  • twitter
  • youtube

Newsletter

Rubriques

Articles ♥