Pour que l’enfant acquière en autonomie sur ses trajets-écoles

L’éducation des enfants leur permet, année après année, d’acquérir progressivement en autonomie. Plus l’enfant devient autonome, plus les parents prennent confiance, et lui permettent d’aller plus loin dans ses actions. En accordant des temps d’indépendance, par exemple pour le trajet entre le domicile et l’école, l’enfant est en mesure de développer confiance en soi et sens des responsabilités.

enfant rentrant seul de l'école

À quel âge l’enfant peut-il aller à l’école seul ?

Bien entendu, les conseils énoncés ici ne sont pas des vérités générales, mais des idées à appliquer en fonction de vos situations personnelles. Les foyers ne sont pas tous au même rang en ce qui concerne la distance avec l’école, ou les aménagements urbains qui sont mis en place.

En ce sens, il n’y a pas d’âge parfait pour laisser un enfant se rendre seul à l’école. Chaque enfant se développe différemment, et il en est de même du sens des responsabilités. Le plus souvent, vous pouvez envisager cette nouvelle liberté entre 8 et 10 ans, en comptant sur l’idée que votre enfant doit être autonome à l’entrée au collège. Sur le parcours scolaire, à partir du CE2, les enfants sont souvent beaucoup plus responsables qu’auparavant.

Vous constatez qu’il est en mesure de rester concentré, et de réaliser en autonomie des tâches à la maison, comme le rangement de sa chambre ou préparer son propre petit-déjeuner ? Lors des prochaines fois où vous l’emmenez, vous pourrez alors tester à quel point il a mémorisé le trajet ainsi que les points où une plus grande prudence est demandée : rue à traverser, passage dans un lieu plus ou moins fréquenté, transport en commun, etc. Pensez à prévenir l’école des jours où votre enfant devra se rendre et partir de l’école seul. Ainsi l’équipe pédagogique sera en mesure de gérer cette situation.

Une autonomie contrôlée pour plus de sécurité et de confiance

Acquérir en autonomie est un petit évènement pour un enfant. Il s’agit de faire comme les grands ! Pour que ce passage dans la grande cour se passe sans encombre, il est important d’accompagner l’enfant en fonction de ses envies, et de son aisance. S’il ne souhaite pas se rendre à l’école seul, ne le forcez pas ! Mais s’il s’agit d’une demande de sa part, vous pouvez commencer par le lui permettre 1 jour sur 2, avant de permettre une autonomie complète pour le trajet. Peut-être peut-il réaliser le chemin avec un voisin de son âge ?

Sans pour autant brider les envies d’indépendance, mettre en place des habitudes pour accompagner l’enfant permet de vous rassurer, et aussi de le réconforter. Vous pouvez lui faire sentir qu’il n’est pas jeté dans la nature du jour au lendemain, en mettant en place les jours d’autonomie de façon progressive. Grâce à une caméra à domicile, vous pourrez alors veiller sur lui à distance durant vos absences. Une caméra connectée configurée avec une alerte pour détecter les mouvements au niveau de la porte d’entrée, vous enverra directement une notification afin de savoir si :

  • votre enfant est rentré dans la plage horaire prévue,
  • votre enfant n’est pas revenu avec un étranger,
  • aucun étranger n’est entré dans le domicile durant un moment d’inattention.

À lire : Activer et paramétrer la détection intelligente

Enregistrer

Retour au blog

Retrouvez-nous

  • facebook
  • twitter
  • youtube

Newsletter

Rubriques

Articles ♥