La différence entre la télésurveillance et la vidéosurveillance !

Il est devenu compliqué pour les consommateurs de distinguer la vidéosurveillance de la télésurveillance. Pourtant, les technologies engagées dans les 2 cas et les services mis en œuvre sont différents; Mais la finalité est identique : la sécurité.

La télésurveillance en cas d’alarme uniquement

La télésurveillance est une alarme connectée vers l’extérieur (Exemples : IMA, EPS-Télésurveillance…). Elle introduit la notion d’une transmission vers l’extérieur en cas d’alerte. Cette dernière est en général relayée vers le propriétaire du lieu ou vers une entreprise tierce. En cas de problème, l’alerte va donc ainsi être transmise à un plateau d’appel qui se charge de faire les vérifications d’usage puis d’appeler le propriétaire. Après quelques minutes à quelques dizaines de minutes, le propriétaire et la société de télésurveillance prennent alors la décision sur le mode d’action à engager : rien si l’alerte n’est pas perçue comme significative, ou l’intervention si nécessaire.

Dans tous les cas la télésurveillance présente un risque d’erreur car l’intrus n’est pas clairement identifiable. Surtout, la télésurveillance n’est pas de la vidéosurveillance.KW-440-wifi-smartPhone

La vidéosurveillance pour laisser un œil chez soi ou dans son entreprise

La vidéosurveillance, c’est tout simplement « laisser un œil chez soi » (Exemples : Kiwatch, Dropcam…). En effet, la très grande différence avec la télésurveillance, c’est qu’avec la vidéosurveillance vous disposez de la vision et du son pour juger de ce qui se déroule chez vous. La vidéosurveillance permet de voir ce qu’il se passe en cas d’alerte mais aussi dans un cadre plus détendu de la vie quotidienne : tout se passe-t-il bien ? Mes ados sont-ils rentrés de l’école ? etc…

La vidéosurveillance, c’est aussi la possibilité d’enregistrer ce qui se déroule chez soi pour ne rien rater de la vie de tous les jours.

Une confusion sagement entretenue par certains acteurs économiques

Comme vous l’aurez compris, la vidéosurveillance est beaucoup plus satisfaisante et plus actuelle que la télésurveillance. Toutefois, certaines entreprises de télésurveillance créent et entretiennent un flou auprès des consommateurs en proposant, par exemple, une vague photo en cas d’alerte, ce qui n’a rien à voir avec la vidéo et le son de la vidéosurveillance.
Les cambrioleurs ne s’y trompent d’ailleurs pas, et la vidéosurveillance s’avère beaucoup plus dissuasive que la télésurveillance.