Kiwatch

Comment fonctionne une caméra de surveillance ?

pexels olya kobruseva 5428836

La caméra de surveillance se décline aujourd’hui en différents modèles conçus pour répondre aussi bien aux besoins des particuliers qu’à ceux des professionnels. Mais, quel est vraiment son fonctionnement, comment en tirer le meilleur parti et quelles sont les différentes technologies disponibles sur le marché ? Kiwatch vous invite à retrouver dans son guide toutes les informations utiles sur ce sujet.

La disparition de la caméra analogique au profit de la caméra IP

Les films et les séries ont ancré dans nos mémoires l’image de la caméra de surveillance analogique reliée à un écran de contrôle où toutes les images étaient visionnées par un gardien. Certaines institutions utilisent encore un système de caméras de surveillance analogique de ce type, mais la plupart des équipements modernes sont passés au tout numérique. Désormais, les caméras de surveillance capturent les images de façon électronique, et les envoient sans délai par le biais d’un réseau, ce qui explique pourquoi on parle souvent de caméra IP, pour Internet Protocole.

Votre demande de devis en moins d'1 minute

    Que souhaitez-vous protéger ?




    Possédez-vous une connexion internet ?


    Quel type de caméra vous intéresse ?


    Combien de zones souhaitez-vous protéger ?


    Finalisez votre demande de devis personnalisé





    Le fonctionnement d’une caméra de surveillance

    Alors comment fonctionne une caméra de surveillance ? Son rôle est de permettre de visualiser à distance, en direct ou en différé, les événements qui se déroulent chez vous. Son fonctionnement est basé donc autour de deux éléments principaux. D’un côté, on trouve des éléments dédiés à la prise de vue. De l’autre, des équipements chargés d’assurer les communications avec l’utilisateur, pour transmettre les images ou recevoir les instructions de type zoom, déplacement de l’objectif etc.

    La communication signifie que la caméra de surveillance est reliée à un réseau informatique (sans fil ou par l’intermédiaire d’un câble dédié). Par son intermédiaire, elle est capable d’échanger des informations avec un ordinateur, un téléphone portable ou tout autre terminal connecté à ce même réseau. L’utilisateur est ainsi en mesure de contrôler les images transmises en direct par la caméra quand il le souhaite. Il peut aussi les enregistrer au moyen d’un disque dur, les partager à d’autres utilisateurs ou réaliser une capture d’écran instantanée.

    Les critères de fonctionnement d’une caméra de sécurité

    Il existe de nombreuses caméras de surveillance sur le marché, avec des prix qui varient dans des proportions importantes en fonction des spécifications techniques. Voici les principaux critères qui conditionnent le fonctionnement d’une caméra de surveillance.

    Caméra avec ou sans fil

    Premier point à prendre en compte : la façon dont la caméra transmet ses informations. Les caméras de surveillance sans fil s’imposent aujourd’hui comme le nouveau standard, notamment chez les particuliers. Elles se révèlent, en effet, nettement plus faciles à installer que leurs homologues à fil. Ces dernières peuvent toutefois se révéler intéressantes dans le contexte d’une construction neuve. Attention : en dépit de leur appellation, certaines caméras sans fil exigent tout de même d’être alimentées, soit par un adaptateur secteur classique, soit au moyen d’un câble réseau adapté.

    Caméra extérieure ou intérieure

    Autre critère de choix à ne pas négliger : la destination finale de l’appareil. Les caméras de sécurité dédiées à la surveillance intérieure ne sont pas conçues pour résister aux intempéries. Mieux vaut donc opter pour une caméra de sécurité extérieure si l’objectif est de surveiller une allée, une entrée de maison ou une porte de garage. Les caméras extérieures offrent par ailleurs souvent des fonctionnalités spécifiques comme la vision nocturne ou la reconnaissance automatique des animaux domestiques.

    Angle de vue et qualité de l’image

    Le fonctionnement d’une caméra de surveillance dépend ensuite des caractéristiques associées aux composants chargés de capturer les images : l’optique et le capteur. L’optique conditionne principalement l’angle de vue de la caméra, c’est-à-dire sa capacité à embrasser un large champ de vision. Il existe des caméras dites grand-angle, capables de voir à 360 degrés, mais attention aux phénomènes de distorsion.

    La taille du capteur définit quant à elle la résolution de l’image qui sera enregistrée ou transmise par la caméra de sécurité. Les modèles les plus courants offrent une définition HD 720p ou HD 1080p, largement suffisante pour permettre d’identifier un intrus au milieu d’une pièce.

    Caméra infrarouge et rotation pilotée à distance

    Les caméras de surveillance extérieures sont souvent associées à des détecteurs de mouvement qui déclenchent un éclairage dès qu’une présence est repérée, mais d’autres ont vocation à rester plus discrètes. On peut dans ce cas opter pour une caméra infrarouge, capable de capturer des images dans l’obscurité.

    Il existe par ailleurs des caméras de surveillance motorisées qui fonctionnent soit à la demande, soit selon un va-et-vient. Le premier mode permet à l’utilisateur de se connecter à distance à sa caméra et d’en contrôler l’orientation ou le niveau de zoom, pour par exemple, vérifier l’activité d’une zone donnée. Le second se destine plus aux usages de surveillance automatisée ou de dissuasion, avec une caméra programmée pour balayer régulièrement la zone qui lui fait face.

    Bien choisir sa caméra de surveillance

    Bien choisir son appareil de surveillance implique d’avoir réfléchi aux conditions dans lesquelles la caméra de sécurité sera utilisée : de nuit, en extérieur, pour surveiller un accès précis ou pour balayer une zone étendue, etc. N’hésitez pas à contacter les Experts Sécurité Kiwatch si vous souhaitez profiter du conseil de professionnels en matière de caméra connectée.

    Ces principes de fonctionnement généraux sont communs à toutes les caméras de surveillance numériques, qu’elles soient destinées au grand public ou à la protection d’une entreprise.

    Partager cet article sur les réseaux ->

    Partager sur facebook
    Partager sur linkedin
    Partager sur twitter
    Partager sur email

    Suggestion d'articles

    Retour haut de page