Kiwatch

Quels sont les principaux types d’alarme ?

types alarmes proteger sa maison

Vous souhaitez installer une alarme à votre domicile ? Vous voulez sécuriser votre logement, tant au niveau des cambriolages que des incidents qu’il peut subir (incendie, etc.) ? Pas facile de s’y retrouver parmi tous les modèles d’alarme proposés aujourd’hui. Kiwatch vous aide à y voir plus clair.

Les principaux types d’alarmes anti-intrusion

En ce qui concerne les alarmes anti-intrusion, il existe quatre grands types d’alarme :

  • Les alarmes filaires : très fiables, elles sont cependant assez complexes à installer et nécessitent souvent l’intervention d’un professionnel.
  • Les alarmes sans fil : très simples d’installation et d’utilisation, elles fonctionnent grâce à un système d’ondes radio. 
  • Les alarmes GSM : ce système fonctionne via le réseau mobile, tel un téléphone portable. Il envoie des SMS et passe des appels. 
  • Les alarmes connectées : elles fonctionnent grâce à la connexion internet du logement et peuvent être pilotées, par l’utilisateur, à distance, via son smartphone.
  • Les alarmes DIY : similaires aux alarmes connectées, elles peuvent être installées directement par l’utilisateur sans avoir besoin de l’intervention d’un technicien. Il a la possibilité de configurer et d’installer son système de vidéosurveillance où il le souhaite et réaliser les réglages qui lui paraissent le plus pertinent

Votre demande de devis en moins d'1 minute

    Que souhaitez-vous protéger ?




    Possédez-vous une connexion internet ?


    Quel type de caméra vous intéresse ?


    Combien de zones souhaitez-vous protéger ?


    Finalisez votre demande de devis personnalisé





    Ces différents types d’alarme disposent des mêmes éléments de base : 

    • Des détecteurs : placés à des endroits stratégiques de l’habitation, par exemple, près des ouvertures (portes et fenêtres), ils détectent les mouvements suspects et transmettent l’information à la centrale. 
    • La centrale d’alarme, justement, est un peu le disque dur de votre système. C’est elle qui gère les informations reçues par le détecteur et les traitent en fonction de la façon dont vous l’avez programmée. Par exemple, elle peut enclencher les sirènes, censées faire fuir les cambrioleurs, ou vous prévenir directement sur votre smartphone.  
    • Les sirènes : comme leur nom l’indique, elles émettent un bruit strident en cas d’intrusion. L’objectif est simple : prévenir le voisinage et, surtout, faire fuir les cambrioleurs. 

    La vidéosurveillance, un système complémentaire à l’alarme classique

    Si l’alarme est un élément anti-intrusion incontournable, pour plus d’efficacité, elle peut être couplée à un système de vidéosurveillance. Le principe ? Plusieurs caméras quadrillent votre propriété, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur – on n’utilisera pas précisément le même type de caméras. Elles peuvent soit fonctionner en continu et enregistrer les images, soit être reliées à un système d’alarme et se déclencher en cas d’intrusion, grâce aux détecteurs. 

    Il existe deux types de caméras : 

    • Les caméras analogiques : ce système, classique, fonctionne par câble et vous permet d’observer, à distance, ce qui se passe dans votre maison. 
    • Les systèmes IP : les caméras sont reliées au système informatique vous permettant d’avoir accès, en temps réel, aux images, notamment via votre smartphone. 

    Kiwatch propose un système de vidéosurveillance abouti qui offre plusieurs services : 

    • Filmer ce qui se passe chez vous et vous rendre compte, en temps réel, d’événements anormaux (intrusion, incendie, etc.)
    • Détecter les intrusions (le système permet de faire la différence entre les humains et les animaux, et ne se déclenche donc pas au simple passage du chien ou du chat, par exemple).
    • Alerter le propriétaire sur son smartphone en cas d’événement inhabituel, notamment une intrusion.
    • Conserver une preuve vidéo pendant 30 jours, ce qui peut s’avérer intéressant si vous devez, par exemple, porter plainte suite à un cambriolage. Les images vont constituer une preuve tangible, tant auprès des forces de l’ordre que des assureurs. 

    Les autres types d’alarmes

    Au-delà des alarmes anti-intrusion, il existe d’autres types d’alarmes permettant de sécuriser votre maison : 

    • L’alarme incendie : les détecteurs incendie sont obligatoires, en France, depuis le 8 mars 2015. Ils sont installés au plafond, puisque la fumée monte nécessairement. Ils se déclenchent donc lorsqu’ils détectent de la fumée. Un système très intéressant puisque la majorité des incendies se déclarent la nuit, quand les occupants du logement dorment. 
    • L’alarme anti-gaz : complémentaire de l’alarme incendie, elle permet de détecter une concentration anormale de certains gaz, tels que le monoxyde de carbone, pouvant être à l’origine d’une asphyxie. 
    • L’alarme piscine : elle permet de prévenir les noyades. Il existe deux types d’alarme : les alarmes immergées, qui se composent d’une sonde se déclenchant lorsqu’il y a trop de mouvement dans l’eau, et l’alarme périphérique, qui détecte, grâce à un système infrarouge ou laser, une entrée dans l’eau. Le second est plus efficace, mais généralement plus cher que le premier. 

    Comment choisir son alarme ? 

    Il existe donc différents types d’alarmes, susceptibles de répondre à des besoins précis. Avant de vous lancer dans l’achat de cet équipement, voici quelques questions à vous poser : 

    • Quels sont vos besoins ? Quelles parties de la maison cherchez-vous à sécuriser ? Souhaitez-vous sécuriser l’intérieur ou l’extérieur ?
    • De quel budget disposez-vous ? 
    • Souhaitez-vous installer vous-même votre alarme ou faire appel à un professionnel ? 
    • Souhaitez-vous opter également pour un système de vidéosurveillance ? 

    Il semblerait qu’aujourd’hui, la vidéosurveillance soit devenue presque indispensable pour bénéficier d’un système de protection de votre logement vraiment efficient. En effet, cette solution vous permet d’être prévenu en temps réel, de vous rendre compte concrètement des événements qui se déroulent chez vous et de conserver une preuve de toute intrusion.

    Partager cet article sur les réseaux ->

    Partager sur facebook
    Partager sur linkedin
    Partager sur twitter
    Partager sur email

    Suggestion d'articles

    Retour haut de page