maison cambriolage particulier cambrioleur vidéosurveillance

Jean-Pierre a installé un système de vidéosurveillance Kiwatch chez sa mère pour du maintien à domicile et pour sa sécurité. La vidéosurveillance a permis de résoudre un cambriolage.

Kiwatch : Pourquoi avez-vous décidé de mettre en place un système de vidéosurveillance ?

Jean-Pierre : Ma mère, qui va sur sa 94ème année est donc très âgée et vit seule dans une grande maison depuis 3 ans. Il fallait donc installer un dispositif capable de réagir en cas de chute. Aujourd’hui il y a une personne à temps plein chez elle mais cette personne peut s’absenter pour diverses raisons. Les caméras sont donc complémentaires et permettent de surveiller ma mère pendant les créneaux pour lesquels elle reste seule. Une raison supplémentaire est que le système de vidéosurveillance peut jouer un rôle de dissuasion pour les cambriolages.

Kiwatch : Est-ce que cela a changé vos habitudes ?

Jean-Pierre : Non mes habitudes n’ont pas changé mais ça m’a permis d’être plus tranquille car c’est un système sécurisant à la fois pour moi et pour ma mère. Cela me permet de vérifier si tout se passe bien quand elle est seule.

Kiwatch : Par quel moyen avez-vous entendu parler de la société Kiwatch ?

Jean-Pierre : Un de mes collaborateurs utilisait déjà Kiwatch, il m’en a parlé alors je me suis renseigné sur Internet et c’est comme ça que j’ai pris connaissance des offres proposées par l’entreprise. Elles m’ont semblé bonnes pour l’usage que je comptais en avoir, donc je me suis lancé.

Kiwatch : Que recherchez-vous dans un système de vidéosurveillance ?

Jean-Pierre : Ce qui m’intéresse dans un système de vidéosurveillance, c’est de pouvoir être rattaché à la personnes sur laquelle je veille, donc ma mère et de pouvoir vérifier rapidement si tout se passe correctement, et intervenir dans un laps de temps très court en cas de problème.

Il y a une recrudescence des vols sur la côte basque. Du coup cela m’a permis de faire d’une pierre deux coups en installant un moyen de dissuader les cambrioleurs.Ils apprécient les grandes maisons…

Kiwatch : Quel(s) usage(s) en avez-vous ?

Jean-Pierre : J’utilise le Live et l’enregistrement accéléré avec une caméra dans la chambre de ma mère et une dans le salon car ce sont les pièces dans lesquelles elle passe le plus de temps et cela me permet, quand j’ai une minute, de vérifier qu’elle n’est pas tombée quand elle est seule.

J’ai voulu les mettre à des endroits stratégiques de passage et ça s’est avéré utile puisque ma mère s’est faite cambrioler, de plein jour il y a peu.

Kiwatch : Pouvez-vous nous décrire le cambriolage ?

Jean-Pierre : Bien sûr, deux cambrioleurs sont passés par la fenêtre de sa chambre et ont été aperçus par les voisins lorsqu’ils sont entrés dans la maison. Ils sont ressortis par la porte du salon pour ne pas se faire repérer comme certaines personnes les avaient déjà vus entrer.

Dans la rue, un des voisins a reconnu et attrapé un des cambrioleurs. Il l’a immobilisé mais le cambrioleur a nié avoir été dans la maison et il n’y avait aucune preuve car il n’a pas été pris en flagrant délit. Quoi qu’il en soit la police est venue. De mon côté j’ai regardé les archives de la caméra du salon. Sur la vidéo, je les ai vus passer juste derrière ma mère pour ressortir, l’un disant à l’autre de se dépêcher. Ma mère n’avait rien remarqué. Un des deux a réussi à prendre la fuite mais l’autre est aujourd’hui en prison et les bijoux ont pu être rendus pour une partie à l’interpellation, et l’autre à l’audience du tribunal. Le cambrioleur a cherché a diminuer sa peine au maximum en les rendant.

Les caméras qui servaient pour voir si tout se passait bien chez ma mère ont donc servi de preuve à un cambriolage. Ça nous a permis de coincer les voleurs, ce sans quoi il n’y avait aucune preuve et ils seraient repartis tranquillement malgré leur délit…

Kiwatch : Vous sentez-vous satisfait de l’utilisation de la caméra ?

Jean-Pierre : Dans la mesure où sans la caméra les cambrioleurs s’en seraient sortis, je suis soulagé qu’il y en ait d’installées. Cela nous a permis d’en attraper un. Ça risque de dissuader un bon nombre de personnes de revenir dans le quartier avec des mauvaises intentions… Le voisin qui a dû forcer pour le neutraliser est rassuré également car le cambrioleur aurait pu porter plainte contre lui s’il n’y avait pas eu de preuves… Il aurait été pénalisé alors qu’il a fait un acte de bravoure et de solidarité.

Kiwatch : Pour terminer, que pensez-vous de l’entreprise Kiwatch ?

Jean-Pierre : De l’usage que j’en ai, je trouve que Kiwatch offre un service qui répond très bien aux attentes et tout cela pour un prix très abordable.

Nous remercions Jean-Pierre de nous avoir accordé son témoignage à propos de son utilisation des produits Kiwatch.

Retour au blog

Retrouvez-nous

  • facebook
  • twitter
  • youtube

Newsletter

Rubriques

Articles ♥